Maintenance prédictive : en Thermographie Infrarouge Certifié

Les caméras infrarouges forment la première ligne de défense d’un programme de maintenance prédictive. Les changements de température constituent un paramètre clé de la surveillance de l’équipement.

Grâce aux propriétés sans contact de la thermographie, les techniciens peuvent rapidement mesurer la température de l’équipement sans perturber les opérations.

La thermographie se distingue particulièrement dans la mesure des unités, par opposition à la mesure de points.

Contrairement aux thermomètres à infrarouges qui capturent uniquement la température d’un point unique, une caméra infrarouge capture le profil thermique entier d’un objet sous forme d’image bidimensionnelle.

Nos technicien peuvent alors examiner les composants critiques et la température de surface de toute l’unité ou comparer une unité en bon état à une unité problématique et déterminer rapidement comment intervenir. Les caméras infrarouges peuvent également stocker les images antérieures et présentes pour comparaison et télécharger les images sur une base de données centrale.

Utilisations communes

  • Contrôle et mesure de la température au niveau des roulements des gros moteurs ou d’autres systèmes rotatifs
  • Identification de « points chauds » sur les équipements électroniques
  • Identification de fuites dans les cuves étanches
  • Identification des problèmes d’isolement des conduites de process ou d’autres équipements isolés
  • Détection des terminaisons défectueuses dans les circuits électriques haute tension
  • Identification des surcharges au niveau des disjoncteurs de circuit dans un tableau de distribution
  • Identification des fusibles ayant (presque) atteint leur capacité nominale
  • Détection de problèmes dans les systèmes de commutation électrique
  • Capture des relevés de température de process
  • Référence d’application – Température de fonctionnement des moteurs

Lorsqu’un problème est survenu au niveau d’une unité de contrôle de pompe d’une papeterie, la thermographie a montré qu’une des trois branches triphasées était en surchauffe, ce qui indiquait que l’appel de courant de l’unité au niveau de cette branche était trop important.

Le personnel de maintenance exécuta un bon de travail et tenta de réparer le contrôleur de la pompe, mais une thermographie réalisée par la suite dans le but d’évaluer les réparations montra que deux branches étaient désormais en surchauffe.

Le personnel de maintenance tenta une deuxième réparation, mais les trois branches étaient désormais en surchauffe. Ils ont donc retiré l’appareil et l’ont remplacé. Tous ces tests et tentatives de réparations eurent lieu avant qu’une panne catastrophique se produise. Cette intervention permis d’éviter toute perte de temps de production, ainsi que toute perte ou tout endommagement des matériaux en cours de traitement.

Un programme de maintenance prédictive bien conçu intégrant la thermographie comporte des mesures permettant de corriger les petits problèmes avant qu’ils ne prennent de l’ampleur.

Caméra thermique FLIR T440bx